Que faire en cas d’impôts trop important ? 

Payer des impôts est un devoir applicable à tout citoyen. Les sommes imposées sont établies grâce à une tarification spécifique à chaque pays. Ces sommes sont parfois trop importantes et pénalisent ainsi les personnes auxquelles elles sont imposées. En cas d’impôts trop importants, la seule alternative est de prendre des résolutions pour diminuer ses impôts. Il faut alors bien s’y prendre pour réduire de manière significative les impôts. Cet article vous propose une panoplie d’astuce pour réduire vos impôts. 

Faites des dons      

Lorsque vous constatez que vos impôts sont trop importants, vous devez penser à des alternatives pour la réduire. La première idée est de faire des dons aux personnes en difficulté. En réalité, le fait de faire des dons faits permet de bénéficier d’une déduction d’impôt égale à 66 % des sommes versées avec une réduction maximale de 20 % du revenu imposable. Ces dons doivent être adressés à des organismes d’intérêt général ou reconnus d’utilité publique. Les dons de nature variée sont en général des dons en numéraire (espèces, chèque, virement) ou sous forme de titres cotés en bourse (actions, Sicav, fonds). Il vous suffira ensuite d’indiquer le montant des dons lors de la déclaration d’impôt. Vous bénéficierez ainsi d’une réduction importante d’impôts selon les normes en vigueur.  

Le plan retraite d’épargne      

Pour réduire vos impôts, vous pouvez aussi alimenter un plan d’épargne retraite. Cette alternative offre des avantages fiscaux aux épargnants. Cette réduction d’impôts est accessible aux personnes ayant un plan d’épargne retraite ou un contrat Madelin. Si vous souscrivez un plan d’épargne retraite, les sommes versées sont déductibles de l’impôt dans la limite de 10 % sur les revenus de l’activité professionnelle ou de 10 % du plafond annuel de la Sécurité sociale. Le plan épargne retraite vous permet ainsi de bénéficier d’ une réduction de 10% de la somme imposée. Le contrat Madelin permet de déduire les cotisations versées de l’impôt sur le revenu dans la double limite de 10 %. 

Investissement dans le capital d’une petite moyenne entreprise (PME) 

Lorsque vous investissez dans le capital d’une PME ou dans le capital de votre propre entreprise, vous bénéficierez de la réduction des frais imposés. Cette réduction est à hauteur d’un taux habituel de 25 % sur les revenus. Selon l’article 199 terdecies-0 A du Code général des impôts, les investissements sont  limités à 50 000 € pour les célibataires et à 100 000 € pour les couples soumis à imposition commune. Ce taux de réduction était de 18 % mais il a été augmenté à 25 %.

Salariés à domicile, investissement dans une FPI : autres astuces      

Pour faire baisser ses impôts, on peut aussi employer une salarié à domicile. Cela permet de  bénéficier d’un taux d’avantage qui s’élève à 50 % des dépenses effectivement supportées au cours de l’année. Les métiers qui sont concernés par l’embauche à domicile étant le ménage, la garde d’enfants, le soutien scolaire, la préparation de repas, les petits travaux de jardinage…

Par ailleurs, investir dans un fonds d’investissement de proximité vous permettra de réduire ses impôts de 18 % de la somme investie.

Lorsque vos impôts sont importants, il va falloir réagir de manière à les faires baisser. Il existe des astuces pour arriver à réaliser ça.