Réduire les frais de notaire lors d’un achat immobilier

Vous allez acheter un bien immobilier pour développer votre patrimoine et vous souhaitez bénéficier d’une réduction des frais de notaire à payer. Dans quel cas vous pouvez en bénéficier ? Comment faire pour que votre investissement ne vous coûte pas trop cher ? Voici quelques solutions.

Calcul des frais de notaire lors d’un achat immobilier

Les frais de notaire se composent de divers postes et la part du notaire est assez réduite. La plus grande partie est constituée des frais d’acquisition affiliés au bien. Le calcul des frais de notaire dépend du fait que le bien soit ancien ou neuf. Pour une ancienne habitation, donc un immeuble qui a déjà été habité, le pourcentage affecté aux frais de notaire est de 7 à 8% du prix de vente. Si vous investissez dans un bien neuf, le taux réduit ne s’élève qu’entre 2 à 3% de la valeur de l’immeuble. C’est donc une meilleure option d’investir dans le neuf avec une bonne économie. Il est important de rappeler que la définition du bien neuf a été revue, et ne concerne plus que les logements qui n’ont jamais été habités.

Réduire les frais de notaire : payer séparément les frais d’agence immobilière

Lors du calcul des frais de notaire, vous pouvez faire en sorte que le montant à payer soit revu à la baisse. Vous pouvez par exemple vous acquitter des frais d’agence immobilière séparément. Ils sont généralement à la charge de l’acheteur. Il est nécessaire que cela soit expressément mentionné dans le mandat de vente. Il est important de savoir que les frais d’agence n’apportent pas de valeur ajoutée au bien. Dans ce cas, il est possible de déduire ces frais du prix d’acquisition et les payer à part. Un compromis peut être convenu avec l’agence et l’acquéreur peut faire une économie jusqu’à 1.000€. Mais dans le cas où les frais d’agence sont payés par le vendeur, ils ne seront pas déductibles du prix d’achat. L’acquisiteur aura donc à payer ces frais d’agence au notaire avec les autres frais liés à l’acquisition. Point à retenir également : dans le cas où l’acheteur décide de payer à part ces frais d’agence, il ne pourra pas demander un prêt auprès d’une banque pour les couvrir. Avant de prendre la bonne décision, il devra donc disposer de la somme nécessaire.

Réduire les frais de notaire avec une réduction de 20%

Depuis la loi Macron de 2016, il est désormais possible pour l’acheteur de bénéficier d’une remise de 20% sur les émoluments du notaire. Les conditions pour que cela soit applicable sont :

  • Le prix de vente du bien doit être supérieur ou égal à 100.000€
  • S’il s’agit d’une petite transaction, les émoluments du notaire ne doivent pas dépasser les 10% du prix d’achat
  • Le montant minimum de la part du notaire sera fixé à 90€.

Il est à noter que cette remise accordée par le notaire sera applicable à tous ses clients qui remplissent les critères énumérés. Il est possible aussi de négocier directement avec le notaire lorsque le montant de transaction est assez élevé.

Réduire les frais de notaire en investissant dans le neuf

Un achat immobilier dans le neuf est aussi un bon moyen de réduire les frais de notaire dont vous devez vous acquitter. Pour rappel, en investissant dans le neuf, vous ne payez que l’équivalent de 3% du prix d’achat au maximum, contrairement à 8% pour un bien déjà habité. La raison de cet avantage d’investir dans le neuf est la baisse des droits d’enregistrement qui se composent des frais d’assiette et de la taxe départementale. Si vous investissez dans l’ancien, à la taxe départementale qui est plus importante s’ajoute la taxe communale.