La raison de souscrire une assurance trottinette électrique

De nos jours, la trottinette électrique est devenue l’un des matériels les plus convoités par bon nombre d’utilisateurs. Elle offre des solutions à ces derniers, surtout lors des embouteillages. Toutefois, pour conduire cet engin, les compagnies d’assurance sont strictes sur la disposition d’un document légal, notamment l’assurance. Est-ce vraiment utile de conclure ce contrat ?

Assurance trottinette : indispensable pour tout véhicule à moteur

Les assureurs classent la trottinette électrique parmi la famille des véhicules à moteur. En effet, si vous voulez la conduire librement, vous devez souscrire une assurance adéquate. Cela vous permet également d’éviter les problèmes avec la loi. De nos jours, les autorités routières n’incitent pas seulement sur la pièce d’acquisition, mais elles vérifient également si votre trottinette est garantie. Cependant, si vous trouvez que la date de validité de votre quittance est périmée, il est conseillé de la renouveler avant de se déplacer avec le matériel.

Souvent, tous les recoins de la ville sont envahis par des polices municipales. Ces dernières sont présentes dans le but de veiller au respect du Code de la route. Elles contrôlent aussi la régularité des papiers du véhicule. Ainsi, si vous roulez avec votre trottinette en l’absence d’une assurance, vous risquez une sanction sévère. Au cas où vous êtes en connaissance de cause, mais vous négligez l’importance de cette pièce, la loi vous pénalise en vous faisant payer une amende considérable. Le montant peut se multiplier si vous ne réglez pas le problème dans le délai imparti.

A découvrir aussi  Stratégies efficaces pour gérer les factures impayées : Guide pour les professionnels

Les accessoires indispensables outre l’assurance trottinette

Il est vrai que les législateurs sont sévères sur la disposition d’une assurance. Toutefois, ils s’inquiètent également sur la sécurité de chaque utilisateur. Avant de conclure la police d’assurance adaptée à votre engin, les assureurs vérifient d’abord si les équipements sont complets ou non. Il s’agit en l’occurrence du casque, des genouillères et des coudières. À la différence d’un véhicule à quatre roues, la trottinette électrique ne dispose pas d’une caisse. Si vous tombez, votre tête risque de subir un coup violent. Cela peut vous coûter la vie si vous n’êtes pas équipé d’un matériel adapté. Le degré de la blessure peut être également conséquent si la protection est insuffisante en cas d’accident.

Au-delà de ces équipements, la compagnie d’assurance vieille de plus à ce que votre trottinette soit bien entretenue. Elle vérifie alors si les lumières de l’engin fonctionnent normalement. Elle teste par ailleurs son système de freinage. Ces derniers temps, les assureurs ne livrent pas une attestation d’assurance aux utilisateurs qui n’installent pas un avertisseur sonore sur leur trottinette. Cet accessoire est indispensable, car vous roulez sur les lieux publics.

Les assureurs exclus les trottinettes plus de 25 km/h

D’une manière générale, le code des assurances ne favorise pas les trottinettes qui disposent d’une vitesse au-delà de 25 km/h. En d’autres termes, les assureurs ne vous autorisent pas d’emprunter la voie publique si votre engin se trouve dans cette catégorie.

  • Si vous voulez y circuler librement, il est recommandé d’apporter une modification sur votre modification.
  • Si vous insistez sur le fait de la conduire avec cette puissance, votre responsabilité civile est mise en cause en cas d’accident.
  • Si vous percutez par exemple un piéton avec votre trottinette sans l’avoir modifiée, l’indemnisation de la victime est à votre charge. Il en est de même si vous rayez la peinture d’une voiture suite à un accrochage dans un bouchon. La couverture des dommages vous revient dans ce cas pleinement.
A découvrir aussi  La loi Brugnot et les mesures de lutte contre la corruption dans le secteur des boissons alcoolisées

Pour éviter une telle situation, veuillez modifier la vitesse de votre engin. L’assurance pourra par la suite vous délivrer l’assurance de votre choix. Il existe désormais la formule multirisque vous permettant de vous protéger contre le vol, l’incendie.